La CIIA enregistre avec intérêt la proposition de créer un Conseil de Sécurité Alimentaire Mondial

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La Commission Internationale des Industries Agricoles et Alimentaires (CIIA) enregistre avec intérêt la proposition du forum international « Dakar Agricole » (1), de créer une Organisation Mondiale de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire avec un Conseil de Sécurité Alimentaire Mondial, à l’instar du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Si la FAO a en effet enregistré en mars une baisse de l’indice des prix des produits agricoles, cette baisse est loin d’être générale tant pour les produits qu’au niveau géographique. Sachant que les marchés locaux des pays les moins développés sont plus ou moins déconnectés des marchés internationaux du fait des coûts logistiques et d’une médiocre connaissance des stocks réels, on relève pour les autres pays que, sur les marchés à terme(2) :

-    le prix du maïs, après une baisse de 3,9% en mars, a rebondi de 6,5% en avril malgré la stabilisation du prix de l’éthanol. Ceci a conduit fin avril les autorités chinoises à limiter la transformation non-alimentaire au niveau de 2009 et à ordonner aux banques de suspendre le financement des achats de maïs. Par précaution, les industriels avaient anticipé cette décision et acheté début avril des quantités doubles qu’en 2010 à la même période…

-    le prix du café arabica, après une baisse de 2,1% a rebondi de 11,8% en avril par suite d’achats spéculatifs alimentés par les inondations en Colombie

Le forum international « Dakar agricole » réuni le 18 et 19 avril à l’invitation du président sénégalais Abdoulaye Wade et organisé par Momagri, propose de créer une Organisation Mondiale de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire qui serait un organe de veille, d’anticipation et de gestion des crises agricoles, directement rattachée au G20 ou à l’ONU, et travaillant en synergie avec les différentes organisations internationales concernées.
Des stocks régulateurs seraient constitués à l’échelle internationale et sous régionale.
Par ailleurs, des dispositifs devraient être adoptés pour accroître la transparence sur les marchés à terme et les réguler, notamment les marchés de gré à gré sur lesquels s’effectuent la majorité des transactions.

_______________________
(1) cf la « Déclaration de Dakar »
(2) source : Financial Times

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »